Actualités et événements

Mercredi 31 Mai, 2017


Semaine du développement durable - Energies Renouvelables: CCEP France, une entreprise débordante d’énergie … renouvelable !

Les usines françaises de CCEP France se distinguent par leur excellente performance environnementale. Elles se sont fixé un objectif particulièrement ambitieux : améliorer de 50% leur efficacité énergétique d’ici 2020. De nombreux projets permettent de le transformer en réalité bien concrète…

Une multitude d’initiatives afin de réduire le ratio énergétique des usines françaises

Depuis 2008, les sites de production hexagonaux ont réussi à faire baisser d’environ 37% leur consommation d’énergie pour produire un litre de boissons, en passant de 74,8 KWh par m3 de boissons produites à 46,43KWh. Chaque usine a en effet mis en place des initiatives, afin d’améliorer l’efficacité énergétique du chauffage, de la réfrigération, de l’éclairage et de la vitesse et de la puissance des machines à toutes les étapes de la fabrication. Des innovations rendues possible par des investissements considérables : entre 2009 et 2015, 265 millions d’euros ont été injectés afin d’améliorer les performances industrielles et environnementales des sites industriels.

En 2014, les usines de Grigny (91) et de Socx (59) ont été équipées d’une technologie permettant le nettoyage des équipements à l’eau à température ambiante, réduisant ainsi la consommation de gaz de 12%. Un système d’éclairage intelligent a aussi été mis en place dans plusieurs usines du groupe pour les zones de stockage et de production, A base de LED, il s’ajuste à la luminosité ambiante et à la présence ou non de personnel.  De son côté, l’usine de Grigny a mis en place un nouveau système de chauffage, permettant de récupérer la chaleur dégagée par les souffleuses de bouteilles en plastique.

En complément de ces initiatives, des contrôles sont régulièrement effectués pour mesurer la performance énergétique des usines. Le ratio d’énergie utilisé est calculé au mois, à la semaine, voire à l’heure, afin de détecter tout dysfonctionnement et de définir, au besoin, des mesures correctives avec les équipes de production des usines. Une mission qui revient aux Responsables Environnement des 5 usines de CCEP en France. Ces derniers veillent ainsi à ce que chaque usine respecte les normes environnementales, de gestion des déchets tout en optimisant leur consommation d’énergie et de ressources (eau, électricité, gaz, vapeur d’eau et CO2 ).

A l’usine des Pennes-Mirabeau, ce suivi est rendu possible par 250 compteurs informatiques, relevés chaque jour par Stéphane Dekeyser, Responsable Environnement. Ce dernier met aussi en avant l’importance de l’humain et de la sensibilisation du personnel pour réussir à ce que chaque service au sein de l’usine consomme au plus juste : « En tant que Responsable environnement de l’usine des Pennes-Mirabeau, j’aide les équipes à optimiser la consommation des ressources nécessaires à la production de nos boissons. Cette préoccupation est un élément à part entière de la culture du groupe. » détaille-t-il.

Un groupe engagé dans le développement des énergies renouvelables

Entreprise membre du mouvement RE 100 (Renewable Energy 100), 100% de l’électricité consommée par les 5 usines de CCEP France est certifiée d’origine renouvelable.

L’usine des Pennes-Mirabeau produit de l’électricité solaire par photovoltaïque depuis maintenant deux ans. Installés sur les toits d’une partie de l’usine, ces panneaux solaires produisent l’équivalent en énergie de la consommation annuelle de 40 foyers. Ils génèrent déjà une partie de la consommation électrique nécessaire à la fabrication des boissons par l’usine, est fier d’annoncer Stéphane Dekeyser, Responsable Environnement : « Aujourd’hui, ces panneaux solaires produisent l’équivalent de l’énergie nécessaire au fonctionnement sur une année de trois machines essentielles pour la fabrication de boissons sur l’une de nos lignes de production »

L’usine des Pennes-Mirabeau reste d’ailleurs à l’affut de toute évolution de la technologie photovoltaïque pour continuer à investir dans cette source d’énergie renouvelable.

Haut de la page