Actualités et événements

Lundi 31 Mars, 2014


Conscient du taux de recyclage relativement faible en France, CCE lance un challenge en ligne...

<iframe src="http://www.youtube.com/embed/rbviR5o7OKg?feature=oembed" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Conscient du taux de recyclage relativement faible en France, Coca-Cola Entreprise lance un challenge en ligne avec OpenIDEO.com pour développer le recyclage à la maison

Les 3/4 des consommateurs britanniques et français affirment trier systématiquement les bouteilles en plastique chez eux. Toutefois, les taux de recyclage dans ces mêmes pays restent bloqués en-dessous de la moyenne européenne de 61%1.

Afin d’identifier les barrières et des solutions pour faire progresser le recyclage ménager, l'Université d'Exeter a réalisé une étude comportementale innovante sur le recyclage auprès de 20 foyers britanniques et français. Des préconisations pratiques ont été identifiées et sont aujourd’hui révélées.

Forts de ces résultats, Coca-Cola Enterprise et OpenIDEO.com lancent aujourd’hui un espace de réflexion en ligne pour encourager les meilleures pratiques de recyclage et de tri ménager.

C’est en améliorant le taux de recyclage que Coca-Cola Entreprise pourra aider la filière à augmenter les capacités de production de PET recyclé et réduire l’impact carbone de tous les acteurs de la filière.

TROP DE DECALAGE ENTRE LE SOUCI DE RECYCLER ET LA REALITE DANS LA POUBELLE

Aujourd’hui, 3/4 des consommateurs britanniques et français affirment trier systématiquement les bouteilles en plastique chez eux. Toutefois, les taux de recyclage en Grande-Bretagne et en France restent bloqués en-dessous de la moyenne européenne à 61%.

La moitié de la population de moins de 35 ans déclare ne pas se sentir concernée ni active en faveur de l’environnement2. Parmi eux, les adolescents restent les personnes qui trient le moins. Une marge considérable de changement existe pour passer un cap en termes de recyclage.

Ce décalage, entre le déclaratif et la réalisation de l’acte, a encouragé Coca-Cola Entreprise à lancer la campagne « Recycler pour le futur » qui a pour ambition de trouver des solutions concrètes pour augmenter le recyclage ménager dans les deux pays.

L’ETUDE EXETER : UNE ETUDE COMPORTEMENTALE UNIQUE POUR IDENTIFIER LES MOTEURS DU CHANGMENT DU GESTE DE TRI

En lien avec Coca-Cola Entreprise, l'Université d'Exeter a ainsi réalisé une étude comportementale pour mieux comprendre la raison pour laquelle les taux de recyclage restent bas, et cela en dépit d'intentions écologiques affirmées fermement par les consommateurs et de nombreuses campagnes de sensibilisation.

Cette étude qualitative, disponible sur www.cokecce.com, a donc permis d’identifier les facteurs qui déterminent les habitudes et les comportements auprès de 20 foyers britanniques et français en matière de recyclage pendant 6 mois.

Voici les principales conclusions de l’étude :

La forte influence des habitudes des ménages sur les niveaux de recyclageLa prise de décision active ne joue qu'un rôle secondaire dans les activités de recyclage qui se produisent au sein du ménage. Les gens ne prennent pas toujours des décisions délibérées en matière de tri : le mode de comportement de chacun découle d'un processus instinctif qui fait partie de son quotidien.

Le cheminement des déchets à travers la maison joue un rôle clé et tout est question d'esthétiquedire dans des pièces où une seule poubelle est disponible pour tous les déchets confondus (comme dans la salle de bains).

Des malentendus sur ce qu'il advient des déchets sont souvent sources de scepticisme et empêchent d'apprécier la vraie valeur du recyclagepour y être triés ou retraités.

Le caractère recyclable des matériaux est perçu comme étant quelque chose de complexe qui porte à confusionLes participants à l'étude ont parfois des doutes quant aux matériaux qu'ils peuvent recycler, certains allant même jusqu'à vérifier dans les poubelles de leurs voisins pour s'assurer de ce qu'ils peuvent recycler !

Les enfants : de possibles accélérateurs du changement en établissant ou en améliorant les règles de recyclage du ménage, contrairement aux adolescents qui s'en désintéressentvis du tri des emballages diffèrent également selon l'âge et entre les différentes générations, ce qui a une incidence sur l'ensemble des taux de recyclage à domicile.

A propos de l’étude :
L’étude a été dirigée par Dr. Annabelle Boulay, Dr. Alan Metcalfe, Dr. Stewart Barr and Pr Gareth Shaw, enseignants-chercheurs de l’Université d’Exeter. Les enquêtes auprès des familles ont eu lieu entre février et juillet 2013. Les participants ont été choisis pour assurer une certaine diversité des profils de familles.

Ces principales conclusions ont été utilisées pour mettre en place l’espace de réflexion OpenIdeo.com et trouver de nouvelles solutions pour augmenter le recyclage ménager.

OPENIDEO.com : UN ESPACE COLLABORATIF DE REFLEXION POUR INSUFFLER LE CHANGEMENT GRACE AUX IDEES DE 60 000 MEMBRES
Coca-Cola Enterprise a lancé un espace de réflexion en ligne pour encourager les meilleures pratiques de recyclage et de tri à la maison, en partenariat avec la plateforme en ligne communautaire www.OpenIDEO.com

A partir du 31 mars prochain et pendant 14 semainesil est possible de rejoindre en un simple clic :

1. Durant la première partie, tous les membres sont invités à partager leur expérience
2. Dans la 2ème phase, les participants commencent à soumettre des idées pour améliorer le recyclage
3. Une fois le challenge terminé le 17 juin prochain, les meilleures idées sont examinées par la communauté et un panel d’experts ;. Le panel d’experts inclut des représentants de la fondation Ellen MacArthur, Procter & Gamble, FostPlus, du Forum pour le Futur, de Centrale Lyon et Casino.


COCA-COLA ENTREPRISE : UN ACTEUR ENGAGE DANS LA FILIERE RECYCLAGE

Coca-Cola Entreprise mène une politique « zéro déchet » et intègre pleinement le recyclage dans son business modèle. Depuis 2007, Coca-Cola Entreprise incorpore 30% de PET recyclé dans ses bouteilles et a investi 12.5 millions d’euros dans deux usines en France et au Royaume-Uni, afin d’augmenter les capacités de production de PET recyclables localement. Dans la filière, le point clef concerne l’approvisionnement en matières premières destinées au recyclage, souvent rares. Afin d’utiliser pleinement les capacités de ces sites industriels, il est crucial de sécuriser un pipe-line d’approvisionnement en fournissant régulièrement à ces structures du PET à recycler.
“Nous pouvons non seulement utiliser notre expérience au service d’un meilleur recyclage par les consommateurs, et nous pouvons aussi aider à imaginer des idées pour un changement des habitudes de recyclage à la maison. Recycler doit devenir une réelle habitude et un mode de vie, si nous voulons vivre dans une économie circulaire”, explique Arnaud Rolland, Responsable du développement durable chez Coca-Cola Entreprise.

1. Sources CEE
2. Study Harris Interactive, Février 2014

Haut de la page