Actualités et événements

Jeudi 27 Mars, 2014


CCE fait le point sur sa stratégie RSE et ses dernières initiatives

A l’occasion de la Semaine du Développement Durable, Coca-Cola Entreprise fait le point sur sa stratégie RSE et ses dernières initiatives

A l’occasion de la semaine du développement durable, du 1er au 7 avril, Coca-Cola Entreprise (CCE) fait le point sur sa stratégie RSE (Responsabilité Sociale Environnementale), révèle ses derniers résultats et lance une initiative innovante en partenariat avec OpenIdeo pour faire évoluer les comportements des Français sur le tri des emballages.

L’entreprise s’est fixée pour objectif majeur de réduire d’1/3 ses émissions carbone d’ici 2020. Pour l’atteindre, ont été définis différents axes de progrès et en particulier : la réutilisation des emballages dans une logique d’économie circulaire, la diminution de la consommation d’énergie, le développement du transport multimodal et des actions de sensibilisation pour faire évoluer les comportements vers plus de recyclage.

économie circulaire
Coca-Cola Entreprise mène une politique « zéro déchet » et intègre pleinement le recyclage dans son business modèle :

- Une réduction à la source du poids de tous ses emballages (bouteilles plastique et cannettes) allégées de 10% à 30% ces 10 dernières années

- En 2013, CCE a investi avec le spécialiste européen du recyclage APPE 6,5 millions d’euros dans l’usine de PET recyclé de Sainte Marie La Blanche (21) augmentant ainsi la capacité de production du site de de 70%

- L’objectif est de recycler l’équivalent de 600 millions de bouteilles plastiques en PET et d’assurer sur le long terme la pérennité de la filière

- L’inclusion de PET recyclé dans ses bouteilles à hauteur de 30% dès 2007

- En janvier 2014, à l’usine Coca-Cola Entreprise de Grigny était inaugurée une ligne de fabrique de préformes de bouteilles à partir de plastique recyclé

Sensibiliser à l’économie circulaire des emballages avec la création d’Infineo
- En novembre 2013, était inauguré le 1er centre pédagogique sur l’économie circulaire des emballages en Bourgogne, afin d’encourager le geste de tri chez les Français

Cola Entreprise de plus en plus économes en énergies
Coca-Cola Entreprise a engagé des investissements pour réduire sa consommation globale d’énergie et atteindre l’objectif d’une diminution de 50% des gaz à effet de serre d’ici 2020.

- Entre 2007 et 2013, sur les 5 usines françaises, la consommation moyenne des usines de production a diminué de 25% en passant de 69,9 KWh par m3 de boissons produites à 52,4 KWh

- En 2014, les sites de Grigny (Essonne) et Socx (Nord) seront équipés d’une technologie permettant le nettoyage des équipements à l’eau à température ambiante, grâce à un investissement de 1,5 million permettant de réduire la consommation de gaz de 12%. Cette installation est déjà opérationnelle dans le site des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône)

- Des contrôles réguliers sont effectués afin de mesurer les performances énergétiques des usines

- D’ici 2020, l’énergie consommée sera composée de 35% d’énergies renouvelables ou à faibles émissions carbone

« Les ressources sont aujourd’hui de plus en plus rares, il est crucial d’appréhender cette donne pour poursuivre notre activité. Le plastique sera soumis dans une échéance relativement brève à une pression sur les prix. Pour y faire face, nous intégrons 30% de PET recyclé dans nos bouteilles et nous avons un rôle à jouer pour renforcer la filière du recyclage en France. L’économie linéaire a été pendant trop longtemps la norme, il faut passer maintenant à une nouvelle ère qui est celle de de l’économie circulaire.», explique Mathias Lenas, directeur recyclage Europe chez Coca-Cola Entreprise

Transport multimodal pour réduire les émissions
Le transport routier de Coca-Cola Entreprise a été optimisé et complété par d’autres modes logistiques comme le train représentant aujourd’hui 7% du total.
De la route vers le rail :

- Dès 2001, l’entreprise a développé sa stratégie transport rail-route pour ses flux inter-dépôts au départ des usines de Socx et de Grigny vers le Sud-Est et le Sud-Ouest

- A partir de 2007 Coca-Cola Entreprise a étendu ce dispositif à ses flux de livraisons clients

- Ainsi depuis 2001, plus de 35 000 camions ont été transférés de la route vers le rail, représentant 26,5 millions (660 fois le tour de la Terre) de kms ferroviaires et réduisant de plus de 20 000 tonnes ses émissions de CO2

- Le 8 février dernier, Coca-Cola Entreprise a livré son 4.000ème camion complet en transport multimodal rail-route

- Pour organiser la logistique, Coca-Cola Entreprise travaille avec deux partenaires rail/route au départ de Dourges (62), Compiègne (60) ou Valenton (94) vers Avignon (84) et Montauban (82)

Faire mieux sur la route :
- Le backhauling (réduction des kms à vides) et la livraison de camions complets directement en points de vente permettent de réduire l’impact de la logistique

OpenIdeo : vos idées pour améliorer le tri sélectif
Afin de contribuer à l’économie circulaire, Coca-Cola Entreprise cherche à faire évoluer les comportements et encourage les Français à trier systématiquement leurs déchets.

Le 31 mars prochainun nouveau genre.
Pendant 14 semaines, la communauté OpenIdeo, ouvert à tous, cherchera des idées innovantes pour encourager le recyclage. A la fin du challenge, seront évaluées les idées les plus appropriées et concrétisées en projets concrets. Le brainstorming des bonnes pratiques du tri, c’est bientôt et c’est pour tous !

Pour en savoir plus :
http://openideo.com/content/new-challenges
www.cokecce.com

« Coca-Cola Entreprise est pleinement engagé dans le développement durable. Le cap ambitieux est de réduire d’1/3 nos émissions carbone entre 2007 et 2020. Pour ce, nous agissons en priorité sur les emballages qui représentent près de 50% de l’impact, mais aussi sur la consommation d’énergies, l’utilisation de l’eau et l’optimisation des transports. Nous actionnons tous les leviers à notre disposition et obtenons des résultats concrets » explique Arnaud Rolland, responsable développement durable chez Coca-Cola Entreprise.

Haut de la page