Actualités et événements

Mercredi 23 Novembre, 2016


Semaine Ecole-Entreprise: rencontre avec Alexandre Varlet, Délégué Général Le Réseau

Aalexandre Varlet 2

Dans le cadre de la 17ème édition de la semaine Ecole-Entreprise, orientée cette année sur le thème du digital, nous avons voulu donner la parole aux personnes qui s’engagent au quotidien pour l’emploi des jeunes : collaborateurs de notre entreprise, jeunes, partenaires associatifs, professeurs … Découvrez chaque jour un nouveau témoignage et comment notre entreprise a fait de l’emploi des jeunes un engagement fort depuis des années.

Quel est le rôle de votre association ?

Nous voulons rapprocher le monde de l’éducation et celui du travail, être le chainon manquant entre ces deux univers qui parfois s’ignorent.

Il faut permettre aux jeunes issus des quartiers très défavorisés d’entrouvrir la porte des grandes entreprises pour leur montrer que ce n’est pas un endroit tabou, interdit pour eux. Mais pour y parvenir, il faut acquérir les bonnes compétences et pour réussir leur insertion professionnelle, il faut qu’ils réussissent leur orientation.

Avec nos partenaires comme Coca-Cola European Partners France, nous leur permettons de découvrir des métiers, nous leur montrons quelles sont les compétences à maitriser pour y accéder et enfin nous leur indiquons comment l’éducation nationale peut les aider à les acquérir. Cela va du métier manuel à celui d’ingénieur, de l’agent de sécurité au directeur financier : nous ne faisons pas de classification, ni ne posons de limites.

Mais il ne suffit pas d’entrouvrir la porte d’une entreprise pour décrocher un job ?

Evidemment. Le discours que nous tenons aux jeunes n’est ni élitiste ni naïf. Nous leur expliquons clairement que le marché du travail est concurrentiel, que certains ont plus de compétences que d’autres, que certains réussissent mieux que d’autres.

Mais nous leur montrons également que ce n’est pas parce que l’on commence en bas de l’échelle que l’on n’arrivera pas à grimper les barreaux.

En clair qu’à partir du moment où on a franchi le seuil de l’entreprise, rien n’est figé ?

Tout à fait. A cet égard, CCEP France, qui promeut la mobilité et s’appuie sur les compétences de ses salariés, est un excellent exemple. Lors de leurs visites, les jeunes ont régulièrement l’occasion de rencontrer des collaborateurs qui ont connu de très belles évolutions de carrière.

En outre, CCEP France fait partie des rares entreprises avec qui le partenariat a été constant depuis la création du réseau en 2007. Son engagement se renforce même au fil des ans.

Concrètement en quoi consiste cet engagement ?

Chaque année, nous invitons un millier de jeunes à venir visiter les usines d’embouteillages de CCEP France, et notamment celle de Grigny.

A chaque fois, ils rencontrent énormément de monde, discutent avec les salariés de leur métier. Nous organisons également des visites du siège à Issy-les-Moulineaux, durant lesquelles on leur parle de Coca-Cola et de son histoire. Mais surtout, on leur explique la culture d’entreprise, les grilles de salaire, l’égalité femme/homme, la mobilité interne.

Pour ça CCEP France joue parfaitement le jeu : contrairement à d’autres entreprises, les collaborateurs y ont une grande liberté de parole. Ils ne cachent rien, expliquent que c’est une belle entreprise mais que parfois, ça peut être dur à cause de la pression, des délais etc. CCEP leur offre une plongée réaliste dans le monde du travail.

comments powered by Disqus
Haut de la page